Home > Solidarité Paysanne > n° 377 - décembre 2018
Partager sur :

Solidarité Paysanne


Solidarité Paysanne est le journal de la Confédération Paysanne Interdépartementale du Nord et du Pas-de-Calais. Vous y trouverez des informations sur l'actualité syndicale et agricole, nos actions et revendications, et à propos des paysans et des associations engagés de notre réseau.


Le numéro du mois

n° 377 - décembre 2018
Editorial
Archives

Editorial

Numéro spécial Élections Chambre


> Télécharger le numéro 377

A l'heure où l'on entend à la radio, on lit dans les journaux que « les agriculteurs » vont manifester contre l'Agri-bashing*, je m'interroge. Qu'est-ce que l'agri-bashing? Dois-je aller manifester ? Alors je regarde autour de moi, et je ne vois que des personnes qui soutiennent mes pratiques, comme celles des maraîchères et maraîchers, des paysannes et paysans boulangers, apiculteurs... Tous les agriculteurs pratiquant une agriculture paysanne ont leur place dans nos villages ou le péri-urbain.
Bien sûr en tant qu'éleveur, on ne peut qu'être sensible aux conditions d'abattage de nos animaux. Mais pour cette activité aussi, la principale difficulté provient de la
concentration et de l'industrialisation. Alors mettons tout en œuvre pour maintenir cette agriculture paysanne et les filières qui doivent l'accompagner.
Comme pour les abattoirs de proximité, nous sommes les seuls à soutenir le paiement redistributif, et les plafonnements des aides. J'ai encore entendu récemment une demande pour supprimer le plafonnement des MAEc, (il est actuellement de 600 €/ha!!).
Il n'existe pas de plafonnement par exploitation, il faut savoir qu'il existe des dossiers MAEc de plus de 1 00 000 €, et je ne parle pas de ferme bio, ce sont des mesures environnementales sur le conventionnel. Ces aides à la surface laissent de côté les maraîchers, ceux qui ont choisi la transformation et la vente directe plutôt que l'agrandissement, les apiculteurs, les plantes aromatiques, etc. Et pourtant ils ont un rôle essentiel sur leur environnement : production locale, lien social, respect de la nature et de ces rythmes et création d'emplois. Alors mobilisons-nous pour gagner en influence sur les politiques agricoles locales ou nationales, afin de garder des paysans nombreux et de motiver des installations qu'elles soient familiales et hors cadre familial.
Serge Sellier, éleveur et tête de liste dans la Somme

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER interdépartementale Nord et Pas-de-Calais
Confédération Paysanne 59-62
40 avenue Roger Salengro - 62223 Saint Laurent Blangy - 03 21 24 31 53