Home > Actualités > COVID19 et marchés de plein vent : Lettre ouverte à Messieurs les ...
Partager sur :
25.03.2020

COVID19 et marchés de plein vent : Lettre ouverte à Messieurs les Préfets du Nord et du Pas-de-Calais

25.03.2020 -
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID19, les marchés de plein vent sont interdits depuis le 24 mars 2020. La Conf' s'adresse aux Préfets du Nord et du Pas-de-Calais qui ont la possibilité de déroger au décret ministériel du 23 mars 2020.

Messieurs les Préfets,

M. le Premier Ministre annonçait hier l'interdiction des marchés de plein vent. Nous déplorons cette décision unilatérale qui intervient alors que nombres de paysannes et paysans ont travaillé main dans la main avec les mairies pour mettre en place des mesures barrières exigeantes et les faire appliquer strictement. De nombreux marchés se sont déroulés ces derniers jours dans de très bonnes conditions. Le non-respect des mesures barrières dans un nombre restreint de marchés a eu un impact médiatique fort et pénalise aujourd'hui les communes, les producteurs.trices et les consommateurs.trices qui ont appliqué rigoureusement les consignes. Ayant fait le choix d'une relocalisation des systèmes alimentaires, ils.elles sont aujourd'hui les premier.e.s lésé.e.s par l'interdiction des marchés de plein vent.

En tant que Préfets, vous avez la possibilité de déroger localement au décret ministériel du 23 mars 2020, sur avis ou demande des maires concerné.e.s. La Confédération paysanne demande à ce que soit donné un avis favorable aux demandes des maires qui souhaiteraient maintenir les marchés de leurs communes. L'organisation de ces lieux de vente est bien moins propice à la propagation du virus que ne le sont les grandes surfaces. La Confédération paysanne s'engage à tout mettre en œuvre pour assurer l'approvisionnement alimentaire de la population dans les meilleures conditions sanitaires : pas de libre service, stands et files d'attentes espacées, respect des mesures individuelles etc.

Dans les secteurs où le maintien des marchés de plein vent est impossible, consommateurs et producteurs locaux doivent pouvoir compter sur le soutien des pouvoirs publics pour trouver ensemble des solutions alternatives. Il est vital de permettre aux mangeurs.euses de s'approvisionner localement et de permettre aux paysan.ne.s travaillant en vente directe de trouver des débouchés.

Pour beaucoup d'entre nous, les marchés constituent un débouché majeur, quand ce n'est pas le seul. L'impact économique de cette crise sanitaire risque donc d'être irréversible pour de nombreuses fermes du Nord et du Pas-de-Calais. Afin d'éviter la disparition de paysan.ne.s, nous demandons à ce qu'ils.elles soient indemnisé.e.s à la hauteur du préjudice subi.

La Confédération paysanne restera fortement mobilisée aux côtés des paysannes et paysans du Nord et du Pas-de-Calais.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Messieurs les Préfets, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

Antoine JEAN et Mathieu GLORIAN co portes parole de la Confédération paysanne du Nord et du Pas-de-Calais


En téléchargement :

    Guide des bonnes pratiques dans la lutte contre la propagation du Covid19
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER interdépartementale Nord et Pas-de-Calais
Confédération Paysanne 59-62
40 avenue Roger Salengro - 62223 Saint Laurent Blangy - 03 21 24 31 53